Peeling et gommage : quelles différences ?

Pour un teint lumineux et une peau douce et saine, rien de tel qu’un gommage ou peeling. À quoi ça sert ? Quelles différences entre le peeling et le gommage ? Comment faire son choix ? L’Atelier du Sourcil vous dit tout !

 

Peeling et gommage : pourquoi utiliser un exfoliant ?

Vous rêvez d’une belle peau saine ? Alors il faut en prendre soin et la chouchouter !

La pollution, l’eau calcaire, l’utilisation quotidienne de crèmes et produits de beauté ou encore le sébum font partie des éléments qui abîment votre peau. Les pores s’obstruent et de disgracieux boutons et points noirs font leur apparition. Le teint devient plus terne et la peau de votre visage, plus rugueuse. Personne n’a envie de ça, n’est-ce pas ? Alors, pour retrouver un teint éclatant et une peau douce, on mise sur l’exfoliation.

Grâce à une action mécanique ou chimique, l’exfoliation élimine les cellules mortes de la peau et favorise la régénération des cellules. Il redonne à votre peau toute sa beauté, son élasticité et un teint plus frais.

 

Qu’est-ce que le gommage ?

Le gommage est l’un des soins de la peau les plus connus. Il a pour but d’éliminer les peaux et cellules mortes.
Le principe est simple : on applique sur le visage un produit adapté (gel ou crème) contenant de billes ou grains, d’origine synthétique ou naturelle. Il faut ensuite masser la peau en réalisant des mouvements circulaires, plus ou moins appuyés selon la zone, afin d’éliminer les peaux mortes et désobstruer les pores. Le gommage permet ainsi de stimuler la microcirculation et la régénération des cellules. Un gommage régulier vous offre une peau plus lisse, douce et radieuse ! Désincrustante et purifiante, notre émulsion exfoliante douce libère votre peau des impuretés et lui redonne tout son éclat !

 

Qu’est-ce que le peeling ?

Le peeling est une technique d’exfoliation un peu moins connue que le gommage. À la différence de ce dernier, il ne s’agit pas d’un exfoliant mécanique mais chimique. En effet, le peeling consiste à éliminer la couche superficielle de l’épiderme, pour laisser apparaître une peau “neuve”, sans marque ou tâche, et ainsi traiter rides et cicatrices.
Le peeling peut être superficiel, moyen ou profond. Si un peeling doux/superficiel peut être réalisé soi-même, à la maison grâce à notre soin soft peeling par exemple, il faudra nécessairement s’adresser à un spécialiste pour un traitement plus en profondeur. Dans tous les cas, il s’agit d’appliquer sur la peau un produit composé, notamment,  d’acides de fruits ou d’acides synthétiques (AHA ou BHA) ou, pour les peelings en profondeur, du phénol. Ces produits, abrasifs, détruisent la couche superficielle de l’épiderme (la pose peut ainsi provoquer quelques picotements) et permettent ainsi à la peau de se régénérer. Les effets sont visibles plus rapidement que pour un gommage mais le peeling s’avère plus contraignant et inconfortable.

 

Comment choisir entre peeling et gommage ?

Vous l’aurez compris, peeling et gommage, ce n’est pas du tout la même chose !

Il convient donc de choisir la solution la plus adaptée à votre peau… Car oui, un produit inadapté pourrait provoquer des irritations, réactions cutanées et autres désagréments !

Il est donc important de prendre en considération votre type de peau.

Les peaux sensibles, déjà fragilisées, peuvent avoir du mal à supporter les gommages. En effet, ces derniers peuvent se montrer un peu trop irritants pour ce type de peau. On leur préfère ainsi les gommages à grains fins et les gommages enzymatiques.

Les peaux grasses, quant à elles, vont particulièrement apprécier les gommages à grains. Ces derniers peuvent tout à fait être utilisés sur des peaux mixtes et normales.

Enfin, pour les peaux normales et sèches, on privilégie le peeling. Il est aussi totalement adapté aux peaux ridées, matures ou tachées et aidera ainsi à atténuer tâches et ridules.

Vous envisagez un peeling ? Il est primordial de consulter un médecin au préalable afin de choisir la solution et le dosage le plus adapté à votre peau.

À quelle fréquence ?

Le gommage

Là encore, la fréquence dépend du type de peau et du gommage choisi auront une grande importance. On privilégie deux gommages par semaine pour les peaux grasses et à tendance acnéique, un gommage par semaine pour les peaux normales, et seulement un tous les quinze jours pour les peaux sèches et sensibles.

Le peeling

Le peeling superficiel, que l’on peut réaliser soi-même, ne doit pas être fait de façon trop régulière. Il faut, idéalement, réaliser 3 à 4 séances espacées de 2 à 3 semaines et ce, seulement une fois dans l’année. Les peelings moyens et profonds s’effectuent, quant à eux, sous surveillance médicale. Plus abrasives, les séances doivent être espacées conformément aux recommandations médicales et la peau doit être soignée et préservée durant quelques jours, le temps que les cellules se régénèrent complètement.

Attention cependant si vous avez eu recours au maquillage semi-permanent. Pour le préserver et le protéger, il vaut mieux éviter un renouvellement cellulaire trop important. Ainsi, ne faites pas de peeling là où la peau est pigmentée !