Tâches de rousseur, comment les dessiner et les sublimer ?

Il est loin le temps où on cachait ses tâches de rousseur ! Après avoir longtemps été boudées et moquées, elles ont pris leur revanche et sont désormais résolument tendance. Mais comment les sublimer ou les dessiner ? Voici toutes nos astuces !

Les tâches de rousseur, aussi appelées éphélides, sont de petites macules pigmentées de couleur brune ou ocre qui apparaissent pendant l’enfance ou l’adolescence suite à une exposition au soleil. Pendant longtemps, elles ont été perçues comme un défaut mais les choses ont considérablement changé. Les consciences évoluent et le monde de la beauté se veut beaucoup plus inclusif, notamment grâce au phénomène du body positive. Les tâches de rousseur sont donc devenues tout simplement normales. Mais c’était sans compter sur l’arrivée de Meghan Markle au sein de la famille royale britannique et de la "Meghan mania" qui s'est emparée du monde entier. La femme du prince Harry a des tâches de rousseur et elle en est fière ! Ainsi, elle n’hésite pas à les montrer. Il n’en fallait pas moins pour que les tâches de rousseur deviennent ultra canons ! Aujourd’hui, les femmes décident de mettre les leurs en valeur et celles qui n’en avaient pas naturellement les dessinent à l’aide du maquillage. Certaines vont même jusqu’à se les faire tatouer ! Les tâches de rousseur sont désormais tendance et un véritable atout beauté. Néanmoins, il n’est pas toujours facile de savoir comment les dessiner ou les sublimer lors de sa routine make-up. Si c’est votre cas, ne vous inquiétez pas ! L’Atelier du sourcil est là pour vous aider grâce à plusieurs astuces qui vous permettront de mettre en valeur vos chères tâches de rousseur.

  • Choisir des textures légères pour son teint

Le fond de teint permet de lisser et unifier la peau mais le problème, c’est qu’il a aussi tendance à cacher nos jolies petites tâches de rousseur. Pour ne pas les dissimuler, il est important de choisir un produit qui crée un voile léger sur la peau, on préfère alors les crèmes hydratantes teintées ou des BB crèmes qui unifient le teint sans masquer les tâches de rousseur. Si votre peau ne nécessite pas vraiment de couvrance, vous pouvez simplement vous contenter d’un anticerne pour cacher les petites imperfections. Si au contraire vous souhaitez un produit plus couvrant, il faudra alors opter pour un fond de teint à la texture légère et aqueuse.

Comme pour n’importe quel fond de teint, il est essentiel de trouver la bonne couleur, soit celle de sa carnation. Cela n’est pas toujours simple lorsqu’on possède des tâches de rousseur. Ainsi, on se base par rapport à la couleur de son cou ! 

Le reste du maquillage que ce soit l’anticerne ou le blush devront aussi avoir une texture liquide et légère. On n’hésite pas non plus à déposer quelques touches d’highlighter au niveau des joues pour un teint frais et lumineux mais aussi pour donner du relief à ses tâches de rousseur.

  • Dessiner des tâches de rousseur

Si vous n’avez pas de tâches de rousseur naturelles, vous pouvez les dessiner ! Cela devient un jeu d’enfant grâce à notre feutre Fantastic Freeckles et sa pointe à bille ultra précise. Dessinez de façon aléatoire vos tâches de rousseur puis appuyez légèrement sur chaque point à l'aide de vos doigts pour les fondre sur votre peau. Mais attention, pas trop fort au risque de les faire disparaître ! Vous pouvez exercer une pression plus ou moins légère pour que l'intensité des tâches varie. Il n’y a plus qu’à fixer vos jolies éphélides à l’aide d’une poudre transparente.

Vous pouvez répéter l'opération sur vos épaules, votre décolleté et votre cou, on n'a jamais assez de tâches de rousseur !

Si vous avez des éphélides naturelles, ce feutre peut aussi vous être utile car vous avez surement remarqué qu’elles sont plus visibles en été qu’en hiver, tout simplement car l’exposition au soleil est plus vive à la belle saison. On peut alors accentuer ses tâches de rousseur naturelles en déposant le feutre sur chacune d’entre elles. Vous pouvez aussi en rajouter pour combler les endroits de votre visage où il pourrait en manquer afin de restaurer un certain équilibre sans pour autant les dessiner de façon trop régulière.

Et si jamais vous n’avez pas encore (re)commandé votre feutre, sachez qu’un crayon à sourcil brun bien taillé peut faire l’affaire en attendant !

  • Attention au bronzer !

On y va mollo sur le bronzer qui risque lui aussi de dissimuler les tâches de rousseur. On en dépose uniquement là où le soleil tape le visage, soit  les pommettes, les tempes, l’arête du nez et le menton. On l’applique avec une main légère et avec un gros pinceau pour une couvrance contrôlée.

On évite également la technique du contouring qui, en plus d’être de moins en moins tendance, peut cacher nos chères éphélides.