Sourcils et chimiothérapie, tout ce qu’il faut savoir

Les traitements pour lutter contre le cancer, notamment la chimiothérapie, peuvent faire tomber les poils des sourcils. Peut-on les maquiller pendant le traitement ? Et qu’en est-il du microblading ? L’Atelier du sourcil vous dit tout !

Les traitements intensifs comme la chimiothérapie ont souvent un impact physique et émotionnel sur les patients, notamment à cause des effets secondaires visibles comme la perte des sourcils.

Selon le type de cancer, les traitements seront différents. Ainsi, les patients peuvent perdre les cheveux, les sourcils et même les cils à un rythme beaucoup plus élevé que la normale. Cela peut ne pas se produire immédiatement mais de deux à quatre mois après le début du traitement puis, progressivement s’aggraver. Cela peut ensuite durer jusqu’à deux mois après avoir terminé la chimiothérapie. 

Les sourcils commencent généralement à repousser entre trois à six mois après l’arrêt du traitement. Néanmoins, ils peuvent ne pas repousser chez environ un quart des patients. Lorsqu’ils repoussent, ils sont souvent plus fins qu’avant la chimiothérapie.

 Les sourcils tombent-ils inévitablement avec la chimiothérapie ou la radiothérapie ?

La perte des sourcils dépend du type de chimiothérapie. Lors d’une chimiothérapie traditionnelle, un peu plus de la moitié des patients perdront leurs sourcils. Le trois quart retrouveront leurs sourcils mais généralement beaucoup plus fins et clairsemés.

Lors de la radiothérapie, les poils peuvent également tomber si le traitement est effectué au niveau de la zone des sourcils.

Comment créer des sourcils d’apparence naturelle ?

Pour pallier à la perte des sourcils, le maquillage de cette zone est tout à fait possible pendant le traitement et n’accélère en aucun cas la perte des poils. Cependant, tous les produits appliqués de façon topique pendant un traitement contre le cancer sont susceptibles de causer une irritation car la peau peut être sensibilisée et plus réactive lors d’une chimiothérapie ou radiothérapie.

Le maquillage des sourcils est une façon d’aider les femmes atteinte d’un cancer à se sentir belles, à regagner confiance en elle et même à mieux traverser leur combat contre la maladie. Il ne faut donc pas s’en priver si cela donne du baume au cœur.

Le crayon à sourcils comme notre crayon Sublimabrow ainsi que les poudres permettent de dessiner de beaux sourcils pour pallier à la perte des poils. Pour une belle forme, il existe des pochoirs à sourcils pour les dessiner à la perfection. Le gel à sourcils peut également être utilisé mais attention, il est important de n’utiliser qu’une petite quantité de produit pour conserver un look naturel. Si les sourcils sont clairsemés, il est conseillé de ne pas essayer de les faire paraître trop épais. On les colore et on les définie mais en gardant la main légère.

Le microblading et le maquillage permanent sont-ils envisageables ?

Pour une solution plus permanente que le maquillage, le microblading et le microshading sont des options qui peuvent sembler séduisantes. Le maquillage semi-permanent n’est pas forcément déconseillé pour une personne sous chimiothérapie. Cependant,  le traitement rend la peau plus sensible ainsi, le risque d’infection est plus probable. Avant de se lancer dans une prestation comme le microblading ou le microshading, il est nécessaire de demander l'avis des médecins. Si ces derniers donnent leur feu vert, il est alors possible de réaliser une séance de maquillage semi-permanent. Il faut également savoir que le microblading ou microshading peut s'estomper plus rapidement sur une peau fragilisée par la chimiothérapie.

Les médecins recommandent aux patientes d’attendre entre un et trois mois après la fin du traitement pour réaliser un maquillage semi-permanent afin de permettre à la peau, déjà sensibilisée, de guérir. Il peut être utile de consulter un dermatologue si la patiente détecte des signes de guérison trop lente ou d’irritation de la peau.

L’Atelier du sourcil propose des tarifs préférentiels sur les prestations en maquillage semi-permanent aux femmes en chimiothérapie afin de les aider à regagner confiance en elles.

Comment aider les sourcils à repousser après une chimiothérapie ?

Après un traitement contre le cancer, les médecins encouragent les patientes à laisser repousser leurs sourcils autant que possible en utilisant du maquillage afin de patienter jusqu’à la repousse complète des poils. Il est important de prendre soin des sourcils pendant toute la durée du traitement mais aussi après l’arrêt de la chimiothérapie grâce à des sérums conçus spécialement pour la repousse des poils afin de les réparer et de les nourrir.

On vous conseille notamment notre soin revitalisant pour les sourcils Revitabrow  qui contient des peptides, des lipides, de la biotine et de l’extrait de thé vert riche en panthénol pour nourrir et fortifier les sourcils, améliorer leur flexibilité et leur brillance, tout en luttant contre la casse. Pour les cils, qui peuvent également avoir tendance à tomber, il existe notre soin revitalisant pour les cils Revitalash afin de nourrir et renforcer les cils et ainsi, lutter contre la casse.