La brow hibernation, doit-on laisser un peu de répit à nos sourcils ?

Et si pour avoir des sourcils absolument parfaits, il fallait tout simplement abandonner la pince à épiler ? Avec un nouveau confinement et l’hiver qui approche, la "brow hibernation" serait une bonne idée pour revigorer ses sourcils.

La pince à épiler est un outil absolument indispensable dans la quête aux sourcils on fleek. Si on les aime désormais fournis, on les veut également bien définis sans un petit poil qui dépasse. Pour arborer une ligne parfaite, la pince à épiler n’est jamais loin. Cependant, une épilation trop fréquente n’est jamais idéale pour vos sourcils. Si bien qu’une nouvelle tendance commence à séduire de plus en plus de femmes. Il s’agit de la "brow hibernation" c’est-à-dire le fait de laisser ses sourcils tranquilles pendant les mois d’hiver sans les épiler. Les techniques de beauté naturelles sont de plus en plus privilégiées par rapport aux nouvelles technologies. La "brow hibernation" est particulièrement séduisante car elle ne demande aucun effort. En laissant pousser nos sourcils, on leur offre une période de repos. Ainsi, nos chers petits poils nous le rendraient bien. Ce moment de répit leur donnerait un véritable coup de pouce. Résultat ? Ils repousseraient plus forts, plus beaux voire même plus épais. Voilà qui semble prometteur ! Mais doit-on vraiment abandonner l’épilation pendant plusieurs mois ?

Pourquoi profiter de cet hiver pour accorder une pause à ses sourcils ?

La période de distanciation sociale a changé la façon dont les femmes appréhendent la beauté. Le retour au naturel était déjà tendance depuis plusieurs années déjà mais la pandémie de Covid-19 n’a fait qu’accélérer ce phénomène.  La cure de sébum pour revigorer les cheveux a été l’une des grandes tendances pendant le confinement. De plus en plus de femmes se libèrent de la pression sociale en assumant leurs cheveux gris ou en abandonnant le maquillage. Alors pourquoi ne pas assumer les petites repousses des sourcils afin de leur donner un nouveau souffle ?

L’hiver est la bonne période pour s’essayer à la "brow hibernation" afin de préparer nos sourcils pour le printemps et l’été prochain. "L'hiver est la meilleure période de l'année pour rajeunir vos sourcils ; nous savons tous que de magnifiques sourcils d'été sont créés en hiver, alors mettez vos sourcils à l’abri pendant l'hiver, cachez vos pinces à épiler et laissez-les pousser.", assurait Leigh Blackwell, fondatrice de The London Brow Company, à l’édition britannique du magazine Glamour. Suite à cette interview, les femmes les plus en vogue de la planète se sont laissées par la "brow hibernation" et il semblerait que cette tendance ne cesse de gagner du terrain.

Laisser pousser ses sourcils ne signifie pas les négliger !

La "brow hibernation" prône un retour au naturel. Mais si on laisse pousser tranquillement ses sourcils, cela ne veut pas pour autant dire qu’il ne faut pas en prendre soin.

Depuis l’ascension de Cara Delevingne sur les podiums, les sourcils épais sont devenus incontournables. De nombreuses célébrités ont suivi le mouvement et désormais, toutes les beautystas prennent grand soin de leurs sourcils. Récemment, les sourcils épais et définis de Lily Collins, héroïne d’Emily in Paris, ont tout simplement déchaîné les passions sur les réseaux sociaux. Arborer des sourcils touffus n’est donc pas un problème ! Cependant, cela ne signifie pas que nos poils doivent être complètement désordonnés ou indomptés.

Les sourcils et le regard en général sont désormais le point le plus important du visage suite au port obligatoire du masque. Il est donc possible de les laisser pousser mais en continuant à les chouchouter. On leur offre une grande hydratation en appliquant des sérums ou même des masques à sourcils. Pour celles qui ont les sourcils clairsemés ou fins et qui rêvent d'une ligne plus épaisse, on vous recommande notre soin revitalisant pour sourcils Revitabrow. Il les nourrit, les fortifie, lutte contre la casse et améliore leur flexibilité et leur brillance. On peut également les fortifier en appliquant de l'huile de ricin. Néanmoins, si ce soin est naturel, il est indispensable de vérifier si la peau supporte bel et bien cette huile végétale.

Evidemment, on peut continuer à maquiller ses sourcils afin de leur apporter de la définition à l’aide d’un crayon et d’un gel fixateur pour les discipliner.

Pourquoi la sur-épilation n’est pas une bonne chose ?

L’épilation trop fréquente peut abîmer la peau et les sourcils. Il est préférable de confier ses sourcils à une professionnelle. L'esthéticienne restructure et nettoie les sourcils en tenant compte de la forme du visage de la cliente. Une épilation trop intense ou trop fréquente peut modifier la forme, ce qui serait dommage. De plus, une sur-épilation peut causer plus de repousses particulièrement indomptables, notamment car du duvet risque d'être épilé. Qu’on compte tenter "brow hibernation" ou pas, on attend au moins quatre semaines entre ses rendez-vous chez l’esthéticienne. Entre temps, on laisse ses sourcils repousser tranquillement. Leur forme sera conservée et ils n’en seront que plus beaux.